Partagez | 
 

 L'arrivée de l'Hybride Kotaro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 11
Points : 72
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 25
Localisation : haha ! bonne question !

Feuille perso
Race: Hybride Inu
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: L'arrivée de l'Hybride Kotaro    Lun 18 Mar - 13:09

Kotaro avait en tête de partir en direction du pensionnat Hoshiyo afin de pouvoir ce faire engager en tant que surveillant. Un boulot simple mais au moins il savait que cela serait payée et c'était ce qui comptait s'il souhaitait emménager par ici. Avant de partir au pensionnat Hoshiyo il alla tout d'abord faire une petite course en ville histoire de se ravitailler un peu. Pendant qu'il était a prendre son repas Kotaro pris soin de revérifier et de bien finaliser son CV. Du fait qu'il ne savait guère si il allait avoir un entretient il avait prévu de s'habiller au moins décemment, il portait une chemise blanche ainsi qu'un pantalon noire et des chaussures de ville. Simple et assez formel comme vêtement, cela devrait faire l'affaire si jamais il avait un entretien a la dernière minute, mais bon il c'était préparer a l'avance pour cela. Après avoir payer l'addition auprès du serveur du restaurant il ramassa ses affaires afin de partir en direction du pensionnat.

Il faisait soleil aujourd'hui et Kotaro avait bien fait de ne pas prendre de veste en plus de sa chemise, il avait déjà trop chaud avec les rayons du soleil qui le frappait de plein fouet. Il marcha durant une bonne dizaine de minutes avant d'atteindre le pensionnat. Très beau bâtiment pensait notre Inu. Le bâtiment était assez imposant, il en conclu que cela pouvait facilement accueillir un bon nombre de personne. Il arriva enfin devant les grandes portes d'entrées du pensionnat Hoshiyo. Il s'arrêta alors face au porte, Kotaro avait la boule au ventre il était un peu stresser. Il ne savait ce qui l'attendait derrière cette porte, peut être allait-il être embaucher, ou pas d'ailleurs. Il prit alors une grande inspiration et frappa a la porte avant d'entrée dans le Hall.

Arriver sur les lieux l'entrée faisait vide, il n'y avait pour le moment pas un chat. Il décida quand même de s'avancer un peu dans le Hall, il referma alors soigneusement la porte derrière lui puis se mit a regarder tout autour. Il ne vit qu'une pièce pour le moment vide de monde, il déposa alors son sac près d'une chaise non loin de la porte. Il fit le tour du Hall mais ne trouva personne, il respira un bon coup puis dit d'un ton assez fort:

-Bonjour ! Ya-t-il quelqu'un ?

Ne trouvant pas de réponse a sa question il décida de patienter sur la chaise où il avait poser son sac à coté. Il resta quelque minute sans rien faire puis il commença a sortir un journal de son sac qu'il avait pris ce matin avant de partir en ville. Il commença alors a lire son journal en attendant que quelqu'un passe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin

Messages : 137
Points : 206
Date d'inscription : 30/12/2012

Feuille perso
Race: Cronos : Esprit du temps
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'Hybride Kotaro    Mar 19 Mar - 0:04

Sephyna soupira doucement, un souffle candide et sans agressivité. Aujourd'hui était une journée particulièrement ensoleillé, le temps était plus qu'au beau fixe ; c'était l'un des premiers jours de printemps, mais la chronos était désemparé ; les journées chaudes étaient synonyme de dénudement, pour pallier à cette étouffante atmosphère qui pesait sur les épaules. De ce fait, elle était obligée de laisser à la vu de toutes les bandelettes qui couvraient son bras et sa jambe. Que devait penser ses pensionnaires en voyant leur propre directrice ainsi ? Qu'elle devait se battre, ou quelque chose de bien plus étrange, alors qu'elle était une fervente défendeur de la paix ? Ou bien tout simplement qu'elle était comme eux ; torturée par une histoire du passé ? Ou, l'option la plus probable, cela ne les étonnait guère, car il s'en contre fichait. La plus mal à l'aise était certainement Sephyna elle-même et seule. Elle avait revêtis une petite robe à bretelle simple, de soie blanche, agrémenté de dentelles noires. Mise à part des petites bottines à talon haut en cuir noir, elle avait agrémenter dans ses cheveux une barrette avec un lyse blanc, lui permettant de relever sa tresse sur le côté. Sephyna était quelque de simple qui ne cherchait pas inutilement la complexité ; être la directrice d'une pension et être une femme politique ne lui donnait pas le droit être inaccessible. Elle était jeune et proche des élèves, avec qui elle semblait partager le plus de choses.

Elle avait passé sa matinée dans les couloirs, à regarder les jeunes s’activer, ainsi que les professeurs, et certains surveillants. Elle adressait parfois des sourires à l’un d’eux, notamment à Sendor, qui faisait toujours son travail avec flegme et nonchalance. Les élèves étaient peu à aller en cours, certains était tout de même assidue, malgré la non obligation d’assister au cours. Avant qu’elle s’égare dans ses rêveries incertaine, elle entendu quelqu’un appelé dans le hall. C’était une voix d’homme, c’est tout ce qu’elle pouvait trouvé à dire là-dessus. Elle adressa un regard à Sendor, voyant qu’il était occupé à assiéger le pauvre esprit d’un pensionnaire avec un discours moraliste, elle descendit les escaliers pour aller au rez-de-chaussée, la bouche en demi-lune, amuser par son camarade.

Arrivé à destination, elle était toujours d’une discrétion qu’il lui était propre, et elle vit un homme assis dans le hall, attendant manifestement quelqu’un. Elle le détailla légèrement ; il avait l’aire assez grande, il n’était possiblement pas japonais, comme elle. Il avait une corpulence imposante et sportive, cela donna un petit pincement au cœur de la directrice, ses pensées allant instinctivement vers Ezekiel, son physique allant à l’encontre de cet inconnu. Pour autant, Sephyna ne se laissa pas déstabilisé pour si peu, et ne tomba pas négligemment dans les abysses de son passé. Il semblait plus âgé que le reste des pensionnaires, et ce n’est pas son physique occidental qui y jouait ; elle était persuadé qu’il était plus adulte, et que donc, il n’était pas ici en temps qu’élève. Qui était-il ? L’excitation d’en savoir plus sur lui ou sa race se faisait sentir ; elle trépignait d’impatience d’en savoir plus. Pour autant, elle n’oubliait pas ses bonnes manières ; Elle lui adressa un sourire :

« Bonjour, bienvenu au pensionnat Hoshiyo ! Je peux vous aidez ?»


Elle espéra l’espace d’un instant qu’il ne la prendrait pas pour une élève…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hoshiyo.superforum.fr

avatar

Messages : 11
Points : 72
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 25
Localisation : haha ! bonne question !

Feuille perso
Race: Hybride Inu
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'Hybride Kotaro    Lun 15 Avr - 12:26

Kotaro était rester à l'entrée journal à la main, assis sur une chaise dos au mur il lisait paisiblement dans l'attente d'une personne quelconque pour l'orienter vers l'administration. Il lisait un article de sport, les sports en général l'intéressait mais il était plus friand des arts martiaux, de natation et de course a pied. Il était perdu dans ses pensées se demandant qui il allait bien pouvoir croiser, comment était le directeur, si il y avait aussi d'autres surveillants, tant de question lui taraudaient l'esprit. Tout d'un coup une voix le fit sortir de ses pensées, il entendit un « Bonjour, bienvenu au pensionnat Hoshiyo ! Je peux vous aidez ?», ce qui lui fit perdre son journal des mains qu'il rattrapa rapidement avant qu'il ne touche le sol. Et quand il regarda dans la direction de la voix en question c'était une femme qui lui faisait face, un jolie femme pour ainsi dire. Elle avait une robe de blanche a brettelle et a dentelles noires. La dame avait des cheveux argentés mais ce qui surprenait le plus Kotaro c'était les bandages qu'elle portait à son bras ainsi qu'à sa jambe.

Il se leva alors rapidement et laissa son journal sur la chaise et s'approcha de la dame en question. Il lui adressa aussi un sourire et lui répondit :

-Bonjour ! Oui je souhaite rencontrer le directeur de ce pensionnat j'aimerais postuler en tant que surveillant.

Il resta alors a contempler la belle jeune femme qui lui faisait face. Elle avait pour lui des yeux magnifiques, il resta une bonne dizaine de seconde à regarder ses yeux, Kotaro semblait avoir son regard perdu dans les yeux de la dame. Les bandages intriguaient quand même pas mal Kotaro qui se demandait comment avait-elle pu se faire cela. Son esprit restait malgré tout figer sur les yeux des l'inconnue. Il finit par ajouter :

-Je me nomme Kotaro. Vous avez des beaux yeux... Mademoiselle ?

Il finit resta sur ses mots attendant la réponse de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin

Messages : 137
Points : 206
Date d'inscription : 30/12/2012

Feuille perso
Race: Cronos : Esprit du temps
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'Hybride Kotaro    Jeu 25 Avr - 23:14

    Sephyna ne pensait absolument pas qu’elle pouvait faire peur à quelqu’un ; c’est pourtant ce qu’elle semblait avoir fait : l’homme, bien trop concentrer sur sa lecture, laissa un instant voler son journal avant de le rattraper d’un geste ferme, aider d’une poigne de fer. Surprise, l’esprit eu un petit hoquet, avant d’adresser, à la personne qui s’était maintenant révéler à sa hauteur, un sourire ampli de soulagement. Maintenant qu’il était droit comme un i, elle ne pouvait que confirmer sa première impression : il était vraiment grand.

    Sans plus attendre, il lui fît part de sa requête ; il cherchait le directeur de la pension. Sephyna ressenti un léger malaise, imperceptible certainement, mais elle habitait en elle toujours cette honte mêlé à de l’humilité vis-à-vis de son jeune âge –oui, 100 ans c’est jeune pour un esprit !- Elle souligna en parallèle qu’il voulait être surveillant, ce qui valida une nouvelle fois ces première impression. Elle le regarda un instant dans les yeux, espérant pouvoir vainement y lire quelque chose, mais seule un silence de marbre s’installa. Il semblait être intrigué par ces bandages, les pupilles visitant son bras furtivement, maïs un peu trop longtemps au goût de la dame. Comme pour lui supplier de ne pas y prendre garde, elle appuya une se ses main contre son avant bras, silencieuse. Leur regard se rencontra alors de nouveaux. Avant même qu’elle ne lui dise son statut, l’inconnu repris la parole une seconde fois ; Il se présenta : Kotaro. Kotaro signifiait « petit enfant » en japonais, et en le regardant, Sephyna ne pu s’empêcher de rire de façon très coquette : l’enfant avait certainement bien grandit depuis toutes ces années ! Il lui fit en même temps un compliment, mais ne sachant pas très bien le but de ces paroles, elle prit la parole à son tour :

    « Merci, vous avez de très beaux yeux vous aussi, ça faisait longtemps que je n’avais pas rencontrer un occidentaux dans ces contrées paysanne … »

    Elle soupira doucement, comme il lui arrivait souvent de faire; elle se remémorait un instant de la France, mais aussi de la guerre ; elle n’avait pas visité le pays depuis des années, qu’était-il devenu ? Avant que le silence ne s’installe complètement, elle reprit :

    « Excusez moi, je m’apelle Sephyna, Sephyna Xywine, enchantée de vous rencontrer. C’est moi la directrice de la pension… Oh, et excusez moi aussi de vous avoir fait peur, ce n’était pas du tout mon intention. Vous souhaitez devenir surveillant ? Il me semblait bien que vous n’aviez pas la carrure d’un enfant … Suivez moi. »

    Elle parti devant, invitant le nouveau à la suivre dans le bureau des surveillants. L’endroit était en ordre, contrairement à son propre bureau. Elle soupçonnait toujours Sendor d’être à l’origine d’un tel ordre, et la chronos ne pouvait s’empêcher d’admirer un tel entretient, bien que la décoration restait sobre. Rapidement, elle se tourna vers Kotaro :

    « Voici l’endroit où vous passerez le plus clair de votre temps. On réalise les inscriptions ici, et les élèves on souvent des problèmes qu’il est de votre charge de régler … Sauf si c’est trop grave. Dans ce cas, c’est de ma responsabilité. »

    Passant de l’autre coté du bureau qui était derrière un comptoir, elle chercha une feuille d’inscription des surveillants, qu’elle donna au jeune homme. Pour autant, elle n’arrêta pas ses explications :

    « Sur cette étagère se trouve les classeurs répertoriant tout les élèves. Il y en a deux autres, avec les professeurs et les surveillants. Pour le fonctionnement du bureau, c’est surtout en charge de Sendor. Il n’est pas surveillant en chef, mais il a été le premier à vouloir prendre le poste ; il vous faudra certainement voir ça avec lui … »


    Elle tendit un stylo à Kotaro, et le regarda un instant dans les yeux en lui adressant un sourire.

    « Ah, j’ai faillit oublier ! Il y a des petits logements un peu plus loin de la pension, pour que vous garder votre intimité tout en étant à proximité de l’établissement ! »

    Elle espérait n’avoir rien oublier cette fois-ci. Pourtant elle avait bel et bien oublier quelque chose d’essentiel, qu’elle se rendit compte un peu tard :
    « Ah, euh, excusez moi, j’ai oublié de vous dire de remplir la fiche… »
    Elle était certaine qu’il avait compris, mais s’étant elle-même perdu dans toutes ces explications, elle n’était pas certaine de faire la directrice exemplaire, et encore moins la patronne d’un établissement à moitié scolaire !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hoshiyo.superforum.fr

avatar

Messages : 11
Points : 72
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 25
Localisation : haha ! bonne question !

Feuille perso
Race: Hybride Inu
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'Hybride Kotaro    Jeu 16 Mai - 8:00

Kotaro venait à l'instant de se présenter a la jeune femme qui lui faisait face, il avait été dans ses propos cherchant directement a rencontrer le directeur des lieux. Après qui c'était attarder sur les yeux de la jeune femme il lui un compliment, entre temps la dame en face de lui ria de manière assez... coquettes. Ce qui surprit Kotaro ne sachant pas se qu'il avait dit de si drôle, il haussait, fronçait ses sourcils en la regardant étonné de la voire rire ainsi. Malgré tout elle le complimenta aussi sur ses yeux, elle lui fit remarquer par ailleurs que cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas vu d'occidentaux dans ces contrées. Il sourit a cet phrase d'une manière on ne peux plus naturel. Puis la jeune femme soupira doucement, puis elle semblait être partie dans ses pensées, elle regardait au loin d'un regard pensif, le silence devenu alors assourdissant. Kotaro n'osant rien dire il pencha juste la tête à droite et se mit devant le champs de vision de la dame. Elle finit par reprendre ses esprits et se présenta enfin à Kotaro. Et ce fut une belle surprise que de tomber par hasard directement sur son future patron, elle se nomait Sephyna Xywine, un nom curieux dont il ignorait l'origine. Elle s'excusa par ailleurs d'avoir fait peur à Kotaro, il fit un petit signe de tête et ajouta :

-Ne vous en faites pas, vous m'avez juste surpris, j'étais absorbé dans ma lecture.

Après quoi Sephyna lui demanda de le suivre se qu'il fit sans hésiter, il resta légèrement derrière la jeune femme suivant l'allure sans problème. Il arriva alors enfin vers le bureau des surveillants en compagnie de sa future patronne qui une fois entrée se retourna vers lui. Elle lui indiqua donc son nouvel emplacement de travail, elle lui expliqua que c'était ici que se passait les inscriptions, aussi elle lui fit remarquer que c'était a lui de régler les problèmes des élèves ici mais que si c'était grave alors il la laisserait operer. Pendant que la directrice allait de l'autre coté du bureau Kotaro regarda la pièce qui était très bien ranger, voir même trop bien ranger pour lui. Elle fini par revenir en continuant ses explications et en lui donnant une feuille qu'il regarda aussitôt. C'était une fiche d'inscription qu'il remplira une fois en possession d'un stylo. Il l'écouta toujours avec attention, elle montra alors une étagère où des classeurs y étaient poser. Chacun avait leur utilité, l'un était celui des élèves, l'autre des surveillants et enfin le dernier était pour les profs. Pour ce qui était du fonctionnement du bureau cela était a la charge d'un certain Sendor, surement le futur collègue de Kotaro. Elle ajouta que se n'était le surveillant en chef mais qu'il avait demander le post en premier, elle lui signala qu'il faudrait voir cela avec lui pour le fonctionnement. Kotaro dit alors:

-Et bien je serais ravi de le rencontrer, il me sera plus facile de travailler avec une personne que j'aurais auparavant vu.

Puis elle lui tendit un stylo, qu'il prit avec délicatesse, son regard croisa celui de Sephyna qui lui souriait, ce qui le fit sourire aussi, il avait tendance a facilement sourire, surtout quand il s'agissait d'une femme. Elle fini par reprendre après un court silence, elle lui fit remarquer qu'il y avait des logements des petits logements non loin de la pension," pratique pour le trajet" pensait le futur surveillant. Il se mit aussi a remplir la fiche assez rapidement d'ailleurs. Après un petit moment elle fini par dire « Ah, euh, excusez moi, j’ai oublié de vous dire de remplir la fiche… », au moment ou elle fini sa phrase Kotaro se trouvait a un mètres d'elle lui présentant sa fiche, remplit et il ajouta avec un sourire.

-C'est déjà fait.

Il resta devant elle attendant qu'elle prenne le document de futur surveillant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Admin

Messages : 137
Points : 206
Date d'inscription : 30/12/2012

Feuille perso
Race: Cronos : Esprit du temps
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'Hybride Kotaro    Mar 28 Mai - 7:44

Sephyna rougit très légèrement de honte. Elle se sentait ridicule, elle ne faisait pourtant pas parti des gens les plus éloquent dans le monde, bien au contraire, c'était une femme d'action et non de belles paroles... Mais elle était tellement absorbée par ses explications qu'elle n'avait même par remarquer que le jeune surveillant avait déjà rempli sa fiche d'inscription. Elle lui adressa un sourire un peu maladroit, et son regard était légèrement fuyant

« Ex..Excusez-moi ... »
Pourtant, quelque chose en elle la poussa à continuer et se justifier :

« .. Vous savez, ce lieu me tien beaucoup à coeur, je veux que chacun des pensionnaires puissent se reconstruire ou se construire sur de bonne base ... Je suis heureuse que vous vous rangez à nos rangs, j'espère que vous vous sentirez à votre aise ici ... Comme je le souhaite à tout être.. »

Son côté maternelle ressortait encore de tous ses pores. Elle ramena son bras bandé contre elle de sa main. Elle espérait juste un instant qu'elle n'était pas devenue ce qu'elle était à l'heure actuelle à cause de sa mission. C'était quelque chose de très désagréable pour un esprit. Ils ne savent jamais exactement la limite entre leur devoir et leur volonté. Sephyna était un jeune esprit, et elle avait encore toutes les peurs d'un débutant, et se posait bien trop de questions ... Pourquoi était-elle là ? Etait-ce sa réelle mission ? Aucune idée ...

Elle regarda Kotaro dans les yeux, la pupille au fond des siens s'était ternis. Elle était en train de basculer. La maigre conscience qui restait en elle le supplia d'attendre un peu. Elle ne pouvait pas devenir complètement folle devant un surveillant. Pourtant, l'autre elle commença à s'exprimer, elle murmura de façon presque inaudible, peut-être que l'hybride n'entendrait rien, mais ça c'était moins sûr ...

« j'ai peur ... »

Il fallait qu'elle reprenne les reins. Les jougs de l'animal fougueux en elle était encore bien saisissable ; dans le futur, cela risque de ne plus être le cas. Elle avait encore le contrôle, elle se pendait simplement dans son esprit parfois, mais elle pouvait encore le diriger. La directrice souris docilement au nouveau surveillant, et pris sa feuille, en profita pour aller au niveau des classeurs pour laisser son visage s'embrumer légèrement. Elle rangea le papier, pris un trousseau de clef et en se retournant à nouveau, elle mit toute la volonté du monde pour parraitre la plus resplendissante possible. Ses yeux croisèrent à nouveau ceux de Kotaro, lui arrachant un nouveau pincement, mais elle lui tendit les clefs avec bienveillance :

« Bienvenue parmi nous, Monsieur Yamada ! Voici les clefs de votre résidence ! Je pense qu'il serait mieux pour vous d'aller visiter les couloirs et les lieux de la pension pour vous familiariser au maximum. Vous rencontrerez certainement Sendor, il n’est pas facile, mais il est juste. Il y a un plan dans le bureau que vous pourriez consulter ! si vous avez le moindre problème, mon bureau est juste en face du vôtre.... »

Elle se mit au cadran de la porte, pris dans ses mains sa robe légère et lui fit une révérence

« Au plaisir monsieur »

Et elle parti comme une voleuse. Elle avait bien trop peur que l'autre elle s'éveille. Mais comment pouvait-elle la qualifié d'autre ? C'était elle, simplement elle, quand elle perdait le contrôle et le calme qui l'habitait généralement. Elle se précipita dans ses appartements. Elle n'avait qu'une envie soudaine et vaine ; défaire son bandage, que tout s'arrête, que la noirceur s'échappe. Elle avait une mission bien trop lourde à porter sur ses maigres épaules, et c'est justement pour ça qu'elle cherchait l'aide d'être invisible dans la direction de sa pension. Elle avait encore peu d'élèves, comment pouvait-elle déjà crier à la peur ? Elle était indigne d'être une directrice ....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hoshiyo.superforum.fr

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'arrivée de l'Hybride Kotaro    

Revenir en haut Aller en bas
 

L'arrivée de l'Hybride Kotaro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Chambre de Shino,Kotaro et Kû-Fei
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Kotaro
» Kotaro Inugami
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hoshiyo :: Le pensionnat Hoshiyo :: L'entrée pour l'accueil-