Partagez | 
 

 Imagination et Inspiration [PV Luna Night]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Nymphe innocente... Mais dangereuse ♫

Messages : 44
Points : 139
Date d'inscription : 30/03/2013
Age : 22
Localisation : In the Darkness

Feuille perso
Race: Nymphe de la Lune
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Imagination et Inspiration [PV Luna Night]   Sam 18 Mai - 10:26

- Nulle représentation de la Lune ne saurait reproduire sa beauté.

Le pensionnat Hoshiyo possédait des salles de classes des plus diverses. Cela faisait déjà un petit moment que je suis arrivée ici. J’ais eut le temps de me familiariser avec les bâtiments, avec l’énergie qui circule constamment entre ces murs. Mon malaise du premier jour était désormais qu’un mauvais souvenir. Me sentais-je à ma place ? Je ne connaissais personne, au niveau des élèves. J’étais seule, et mes seuls « amis » étaient des adultes, des surveillants. On ne peut pas dire que je sois à ma place. Je n’en ais d’ailleurs pas l’impression. Mais je ne pouvais partir. Je ne connaissais rien du monde des Humains, et encore moins du monde des Invisibles. Je ne pouvais pas partir, car mon esprit était encore trop juvénile pour pouvoir être confronté au monde.

Que faisais-je maintenant ? Certes, j’avais désormais une assez bonne vision d’ensemble de la pension. Mais, je n’y étais encore pas investit. Je n’ais fait que découvrir, découvrir ce bâtiment pour éviter de me perdre à l’avenir. Car c’est déjà arrivé ! J’ai erré toute une nuit et tout un jour avant de trouver mon chemin, étant trop fière pour le demander aux autres. Surtout que je les évitais fortement. Avais-je peur ? Non. J’appréhendais simplement mon premier contact avec ces créatures. Je n’étais pas encore tout à fait prête. Car, autant dans le monde des Hommes que dans celui des Invisibles, il y a des personnes mauvaises, et des bonnes personnes. Encore faut-il les reconnaître. Ma plus grande hantise : tomber sur un Vampire. Non pas que je déteste cette race, juste que je me doutais que mon sang devait être bien gouteux.

Je m’étais donc dirigée vers le 2nd étage. Là, je devais choisir entre trois salles différentes : une bibliothèque gigantesque, qui pourrait parfaitement m’en apprendre plus sur chaque race, sur chaque coutume. Une salle de musique, pour jouer d’un instrument, chanter ou même écouter de la bonne musique. Là encore, j’étais fortement attirée par cette classe, tout simplement car j’aime chanter. Enfin, il y a la salle de dessins où l’on pouvait laisser libre court à son imagination. Les trois salles étaient ouvertes. Alors, je me suis dirigée vers la dernière. Pourquoi ? Je ne sais pas vraiment. Cela m’ait apparut comme… Naturelle.

Entrant dans la salle, je restais un moment sur le pallier à observer les alentours. Personnes. La classe était très grande, et lumineuse par les grandes fenêtres donnant sur un beau paysage. Une était d’ailleurs ouverte, laissant un vent frais caresser mon visage et faisant respirer la salle. Divers chevalets étaient positionnés ça et là, une toile vierge posée dessus. Une longue table en bois était collée contre le mur opposé aux fenêtres : c’était là où était disposée les peintures, les palettes, les pinceaux et tout autre matériel de peinture. Sur un mur du fond, des tables plus petites, plus des bureaux en fait, étaient disposées en rond, des feuilles de dessin vierge trônaient là, attendant d’être utilisé par des mains habiles. Le sol était fait de bois sombre aux rayures châtains, et les murs étaient de deux couleurs différentes : marrons pour deux côtés opposés, rouges pour les autres. Regardant par la fenêtre, j’observais le soleil se levant paresseusement à l’horizon avant de me mettre à bouger.

Je me suis dirigée vers une toile sur son chevalet. Puis, je la détaillais. De taille moyenne, elle était aussi blanche qu’une toile pouvait l’être. La touchant du bout des doigts, je sentis les fils fins ployer doucement à mon contact tandis que je passais mes doigts verticalement, lentement. Elle sera parfaite ! Me dirigeant vers la grande table, je choisis mes couleurs, mes pinceaux, et je revins vers la toile. Là, je restais debout un moment, le regard fixant un point dans le vide. Que faisais-je ? Non, je ne réfléchissais pas. Je laissais l’inspiration venir. Fermant les yeux, je ne pus m’empêcher de chantonner un air mélancolique dont le silence de la pièce renforçait le volume. Et c’est alors que je me mis à dessiner.

J’étais arrivée à la moitié de mon œuvre lorsque cela arriva. Un coup d’œil vers le soleil me renseigna un peu sur l’heure : il n’était pas loin de 11h, voir de midi. Me retournant vivement vers l’origine du bruit qui s’était fait entendre, ma maladresse habituelle lorsque je rencontrais de nouvelles personnes me força à perdre l’équilibre et à devoir lancer devant moi la palette de peinture et mon pinceau. Fort heureusement, je réussis à ne pas tomber et à me remettre droite. Cependant… La personne qui venait d’entrer n’a pas eut la chance de s’en sortir indemne. Elle était maintenant pleine de peinture ! Devenant rouge comme une tomate face à ma bêtise, je bégayais :

« Je… Je suis d-désolée ! Vr-vraiment désolée ! P-p-pardon, j-je ne voulais pas… euh… »

M’embrouillant moi-même dans mes mots, je décidais de me taire pour me permettre de respirer. J’avais maintenant l’impression d’étouffer ! Gardant la tête baissée tout en essayant de reprendre une respiration normale, j’oubliais complètement ma peinture non finie, une peinture représentant une plaine verdoyante la nuit dont l’herbe et les arbres tout autour ployaient doucement sous un vent invisible, éclairée par la lumière bienfaisante de la Lune.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumedefantasy.forumgratuit.org/

avatar
nymphe discrète et silencieuse (et souvent triste et nostalgique)

Messages : 26
Points : 55
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 20

Feuille perso
Race: nymphe de la Lune
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Imagination et Inspiration [PV Luna Night]   Dim 19 Mai - 7:44

Luna avait pris ses fonctions de surveillante quelques jours auparavant. Ces derniers jours n'avaient finalement été que des réunions avec les autres surveillants et la directrice, pour apprendre comme le travail s'organisait dans ce pensionnat.

Elle entra dans la salle des surveillants, où tout était très bien rangé. Dans cette pièce ordonnée et silencieuse, elle se sentit toute petite, et eut même la désagréable sensation qu'un être silencieux observait ses moindres faits et gestes. elle fut tentée de repartir, sans bien explorer le bureau de ses pairs et, à présent, d'elle-même, quand elle se dit que finalement, elle était elle aussi une surveillante, certes nouvelle, mais surveillante tout de même, elle avait donc accès aux papiers se trouvant dans la salle, perzsonne ne lui en voudrait si elle les consultait et les rangeait après de la même manière qu'avant son arrivée. Elle s'approcha d'une pile de dossiers. Il s'agissait des dossiers des élèves. C'était une bonne manière de débuter dans le métier, de savoir qui étaient les êtres au côté de qui elle devrait travailler, elle qui connaissait déjà un minimum les surveillants et la directrice. Elle s'assit à la table sur laquelle étaient posés les dossiers. Elle prit le premier de la pile, comme s'il s'agissait d'une relique sacrée. Elle lut le nom de l'élève en question. Truth Broken... Une nymphe de la Lune, comme elle. Elle reposa le dossier, songeuse. Elle aurait bien aimé pouvoir rencontrer cette élève, et elle essaierai de ne pas être trop distante avec elle, de se forcer à lui parler.

Elle rangea le dossier et sortit de la salle des surveillants. Elle profiterait de sa rancontre avec Truth pour visiter le pensionnat. Elle se perdit à plusieurs reprises. Elle rencontra plusieurs adultes, qu'elle n'avait jamais vus, sûrment des professeurs, qui lui offrirent de la guider, de lui montrer le lieu qu'elle cherchait. Mais il lui était impossible d'accepter : Elle ne savait même pas où elle voulait aller ! Elle finit par monter au premier étage, qu'elle visita et où elle se perdit de nouveau. Mais elle n'abandonnait pas. Soudain, elle vit passer quelques personnes. Sans réfléchir, elle se tapit discrètement dans un coin sombre, et, comme elle le souhaitait, ils passèrent sans la remarquer. Elle sortit alors de son coin d'ombre et monta au deuxième étage. Les activités extra-scolaires... Ce serait une bonne idée de voir quelq élèves s'adonnaient à des activités de ce genre... Elle ouvrit doucement la porte de la bibliothèque. Personne. Rares devaient être ceux qui aimaient se cultiver, donc. elle, personnellement, appréciait de lire, mais elle en trouvait rarement le temps. et encore, quand elle avait un temps de loisir, elle trouvait toujours une occupation, mais rarement la lecture. Elle referma la porte et passa devant la salle suivante. Musique... Cela n'était pas une activité silencieuse, et elle n'entendait aucun bruit. Il n'y avait donc personne dans cette salle non plus. La salle suivante était la salle de dessin. Encore une activité silencieuse... Elle entrouvrit la porte, comme elle l'avait fait à la bibliothèque. Cette fois, il y avait quelqu'un. Luna reconnut immédiatement l'élève. C'était Truth Briken, la nymphe de la Lune qu'elle désirait tant rencontrer... C'était chose faite, à présent. Elle entra... Et reçut de la peinture colorée sur ses vêtements noirs. Truth s'excusa... Assez maladroitement, Luna ne pouvait pas ne pas se l'avouer. Mais elle s'excusa, ce que n'importe quel élève n'aurait pas fait.

-Ce n'est pas grave, il me suffira juste de me changer, plus tard, fit Luna, décidant de ne pas la gronder, ce que n'importe quel surveillant aurait sûrement fait...

Elle observa discrètement l'autre nymphe. elle avait une peau pâle, mais ce ne fut pas cela qui étonna Luna. Ce fut ses yeux... Deux beaux saphirs, seule cette métaphore venait à l'esprit de la surveillante pour les décrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Nymphe innocente... Mais dangereuse ♫

Messages : 44
Points : 139
Date d'inscription : 30/03/2013
Age : 22
Localisation : In the Darkness

Feuille perso
Race: Nymphe de la Lune
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Imagination et Inspiration [PV Luna Night]   Sam 25 Mai - 17:37


Ce ne fut que lorsqu’une voix s’éleva dans le silence qui suivit que je relevais la tête. Il n’y avait aucune colère ni animosité dans la voix de celle que je venais de salir. Elle était… Compréhensive. Donc, ce n’était pas un élève. Un élève se serait fâché, et aurait voulut lui rendre la monnaie de sa pièce, avec ses piètres excuses et son menu physique. Pourtant, la femme qui parla fut très douce. Peut-être était-elle une surveillante ? Je n’en connaissais que peu : Sendor, ou l’Arrogant, Sephyna, l’Esprit maternel. Qui était donc cette femme ? Etait-elle une surveillante ? Un surveillant se serait sans doute fâcher… Je ne sais plus que penser.

La femme l’excusa. Elle l’excusa. Elle excusa sa conduite impardonnable et son explication lamentable. Etrange. N’importe qui, qui aurait de la peinture plein ses vêtements, aurait au moins grondé la personne fautive. Mais pas elle. Ce qui montrait une nature douce et pacifique. Un bon point donc, car je ne sais pas ce que j’aurais fait si je m’étais retrouvée dans une situation beaucoup plus délicate. Bref, j’ai donc relevé la tête pour observer la femme tâchée. Elle était grande, grande et belle avec ses longs cheveux noirs ressortant avec sa peau claire. Ses yeux noirs en étaient d’ailleurs d’autant plus prononcés, renforçant son regard. Un regard clément. Bienveillant presque. Qui était-elle ? J’avais comme… Une impression… Comme si au fond de moi, je connaissais déjà la réponse.

« Merci. »

Pourquoi la remerciais-je ? C’était vraiment ridicule. Certes, elle m’avait excusé, donc c’était une bonne raison de dire merci en retour. Mais… Mais, qui ferait cela ? Qui remercierait quelqu’un qui venait de vous excuser ? C’était une forme de politesse, assurément. La Lune m’a bien éduqué, car ce « merci » avait été prononcé sans même que je ne le souhaite vraiment, sans même que j’en ais conscience. Cela m’est apparut comme… Naturel. Oui, je n’étais sûrement pas comme les autres enfants. Trop polie, gracieuse et juvénile.

« Je me nomme Truth, Truth Broken et je suis pensionnaire depuis peu. Et vous ? »

Ha ! Cette fois-ci, je n’avais pas fait l’erreur de dire ma race. Une Hespéride. Non pas que j’en ais honte, juste que je ne voyais pas l’intérêt d’en faire l’étalage.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumedefantasy.forumgratuit.org/

avatar
nymphe discrète et silencieuse (et souvent triste et nostalgique)

Messages : 26
Points : 55
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 20

Feuille perso
Race: nymphe de la Lune
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Imagination et Inspiration [PV Luna Night]   Dim 26 Mai - 18:06

L'élève sembla réfléchir, se poser des questions. Puis, elle remercia Luna. Elle était bien élevée, c'était clair. Luna connaissait nombre de personnes qui n'auraient jamais fait ça, face à quelqu'un qu'ils connaissaient, alors face à un(e) inconnu(e) ! Mais non, cela ne semblait pas gêner l'autre nymphe. Luna lui répondit par un sourire.

-Je me nomme Truth, Truth Broken et je suis pensionnaire depuis peu. Et vous ?

Luna sourit de nouveau. Elle savait déjà tout ce que venait de lui dire son interlocutrice, qui ne pouvait évidemment pas le savoir. Luna lui indiqua alors :

-Je le sais déjà, j'ai regardé ton dossier scolaire il y a très peu de temps. Prends le temps d'arriver ici en partant du bureau des surveillants en me perdant à chaque couloir, et tu auras le temps qui s'est écoulé entre le moment où j'ai lu ton dossier et celui où nous nous sommes rencontrées. Je sais aussi que tu es une Nymphe de la Lune, une Hespéride, comme moi.
Sinon, moi... Tu connais déjà ma race. Je me nomme Luna, tu n'as pas besoin de connaître mon nom de famille. Je suis arrivée il y a peu, moi aussi. Pour tout te dire, c'est la première fois, depuis que j'ai été engagée comme surveillante, que je m'aventure seule dans le pensionnat. Et cette première fois n'est pas... comment dire... pas très... concluante, ce n'est pas le bon mot, mais il y a de l'idée. Et puis, sache que, d'ordinaire, je ne parle pas tellement... ça aussi, c'est une première, pour moi, en quelque sorte.


Cette élève semblait intimiédée face à autrui. Quelqu'un de timide... Pas forcément discret, mais timide... Luna sentait qu'elle s'entendrait facilement bien avec elle. Leurs caractères semblaient en accord.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Nymphe innocente... Mais dangereuse ♫

Messages : 44
Points : 139
Date d'inscription : 30/03/2013
Age : 22
Localisation : In the Darkness

Feuille perso
Race: Nymphe de la Lune
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Imagination et Inspiration [PV Luna Night]   Mer 3 Juil - 17:11

La femme me sourit de nouveau, et cela me rassura un peu. Elle n’était pas en colère, mais c’était surtout cette sensation que j’avais en la regardant… Comme si je savais depuis le début que je n’avais absolument rien à craindre d’elle, et que je pouvais lui faire entièrement confiance. Elle était âgée, elle devait avoir dans la vingtaine à peu près, et son physique plutôt sombre me rappelait étrangement… La Lune. Moi aussi, j’avais des allures sombres, bien que je fusse plus « lumineuse » que mon interlocutrice. Sans trop savoir pourquoi, j’avais l’étrange intuition de déjà connaître qui elle était. Dans le sens de connaître sa race. Une Nymphe. Elle avait la grâce et la légèreté d’une Nymphe. Elle était plutôt sombre tout en ayant cette… Luminosité intérieure. Du premier regard, l’on pouvait être sûre qu’elle était aussi douce que la nuit, et que l’on pouvait lui faire entièrement confiance. En bref, c’était une Nymphe de la Lune, et j’en étais quasiment sûr.

Elle parla alors, et sa voix m’intima presque que j’avais raison. Passant nerveusement ma main dans mes longs cheveux d’ébènes, je ne pouvais m’empêcher d’être… Gêner. Si elle était vraiment celle que je crois, alors je suis en face d’une personne de ma… Race. Et cela me faisait étrange. Depuis que je suis née dans cette prairie, je n’ais rencontré absolument aucunes Hespérides, alors forcément je me sentais bizarre en cet instant. Me concentrant sur ses paroles, je fus surprise lorsqu’elle affirma déjà me connaître, car elle venait de lire mon dossier scolaire. Ainsi, elle avait eut l’accès au bureau administratif, je ne pouvais que suggérer qu’elle soit une nouvelle surveillante. Bah tien, mes premiers contacts avec le monde des Invisibles, se sont des personnes beaucoup plus âgées que moi et qui ne sont même pas pensionnaires ! Non pas que je regrette ses rencontres, juste que j’aimerais tout de même voir et interagir avec mon monde…

Elle confirma mes doutes, c’était une Hespéride. Eh bien, mes qualités d’observatrices payent au moins ! Avec un peu de chance, j’arriverais à reconnaître chaque race à force de les côtoyer. Mais je ne me fais pas trop d’illusion non plus, car il faut déjà que je sois en contact avec chacune des races du Pensionnat. J’ai facilement reconnut l’Hespéride en face de moi car j’en suis une, et que je me connais assez pour les reconnaître. Bon, encore faut-il que je sois assez près d’elle et que je discute avec pour pouvoir faire ma petite opinion sur le sujet, mais bon. J’étais assez fière de moi ! C’était déjà un bon début, que je sois capable de différencier les races. Est-ce que je m’entendrais bien avec elle ? J’avais le pressentiment que oui. Les Hespérides sont liées par la Lune, et donc liées entre elles. J’avais le pressentiment que même si l’on concentre tous ses efforts contre, les Hespérides s’apprécient toutes. En ce qui concerne les autres races, je ne saurais dire.

Elle s’appelait donc Luna, et c’était une surveillante. Une première, disait-elle, et c’était la première fois qu’elle s’aventure dans la Pension seule. Et elle s’est perdue. Un mauvais sens de l’orientation donc. Je devais bien avouer que je me suis perdue deux ou trois fois moi aussi, mais rien de très grave étant donné que je me suis retrouvée assez facilement. Le bâtiment était grand, mais plutôt simple. Donc, il était facile, après un temps plus ou moins long selon les personnes, de ne plus se perdre. Je crois bien que je ne me perdrais plus d’ailleurs, étant donné que j’ais fais le tour d’un peu tout le bâtiment. Il me reste encore des choses à voir bien sûr, mais je me sens moins perdue qu’à mon arrivée ici. Luna avoua que c’était aussi la première fois qu’elle parlait autant, ce qui démontre qu’elle était plutôt réservée et timide. Je me demande si ce sont des qualités propres aux Hespérides… Mais comme c’était la première représentante de ma race que je rencontrais, je préférais ne pas trop m’avancer. En clair, c’était toute une expérience nouvelle pour cette Luna.

S’en suivit un silence, pendant lequel nous nous regardâmes. C’est fascinant de voir à quel point deux êtres pouvaient être similaires, alors qu’ils venaient à peine de se rencontrer. Bien que physiquement, peu de choses nous relient, j’avais la sensation que nos esprits étaient presque pareils. J’étais tout aussi timide et réservée qu’elle, mais j’avais aussi peur de ce monde nouveau, étant donné que cela ne faisait réellement pas longtemps que je foulais le sol de cette terre. Mise à part cela, j’avais tout de même un gout pour l’aventure, et une colère assez facile à dénicher, surtout lorsque l’on blasphémait sur la Lune. Comprenant, après un moment, que je devais moi aussi parler, je pris une profonde inspiration avant d’ouvrir la bouche.

« C’est… La première fois que je rencontre quelqu’un de mon espèce. Cela peut sembler étrange, mais c’est vrai. J’ai l’impression d’être né il n’y a pas si longtemps, sans aucuns souvenirs de ce qu’aurait put être ma vie avant mes 15 ans. Est-ce une amnésie ou est-ce que c’est la Lune elle-même qui m’a crée ? Je ne sais pas. Mais j’ai la sensation que c’est la Lune ma créatrice – ou est-ce du fanatisme ? Il n’a pas fallut très longtemps avant que je n’atterrisse dans cette pension, pas plus de quelques semaines, et j’ai la sensation d’être un enfant découvrant son monde. J’ai trouvé cela assez déroutant, en particulier lorsque j’ai découvert cet endroit. Je me suis sentie très mal, le premier jour, car ça faisait beaucoup de changement d’un coup. J’allais côtoyer des personnes comme moi, enfin des personnes n’appartenant pas au monde des Hommes, et n’ayant pas eut de contact social depuis ma « création », ça m’a fait beaucoup peur. D’ailleurs… J’ai… J’ai toujours aussi peur… »

J’avais un peu honte de l’avouer, d’ailleurs je baissais rapidement les yeux, gênée. J’avais peur, oui, peur de rencontrer des personnes qui me feront du mal, ou encore peur d’apprendre. Le monde est cruel, que ce soit dans le monde des Hommes que dans le monde des Invisibles, et c’était ce que je redoutais le plus. Comme dit, j’avais l’impression d’être une enfant, et bien que cela m’agace, j’aime cette sensation d’innocence que je sens en moi. Et je sais pertinemment que lorsque je « remettrais les pieds sur terre », cette innocence partira. Car, dans un monde si froid et cruel, il faut apprendre à grandir pour survivre. Serrant les poings pour m’empêcher de pleurer, je me forçais à relever la tête pour regarder la Nymphe en face de moi dans les yeux.

« Je ne connais presque rien des deux mondes – celui des Hommes et celui des Invisibles – et je dois bien avouer que je déteste cette ignorance, comme je l’apprécie. Je la déteste car cela me fait sentir idiote, je l’apprécie car je doute d’avoir très envie d’apprendre des horreurs. »

Un sourire triste accompagna ses dernières paroles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumedefantasy.forumgratuit.org/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Imagination et Inspiration [PV Luna Night]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Imagination et Inspiration [PV Luna Night]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE
» Tolkien: Inspiration à partir de sa vie
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Luna Lovegood(Serdaigle)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hoshiyo :: Le pensionnat Hoshiyo :: Le 2nd étage : Activités extra-scolaire :: Classe de dessin-