Partagez | 
 

 Une âme pouitik ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Nymphe innocente... Mais dangereuse ♫

Messages : 44
Points : 139
Date d'inscription : 30/03/2013
Age : 22
Localisation : In the Darkness

Feuille perso
Race: Nymphe de la Lune
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Une âme pouitik ?   Ven 24 Mai - 18:50

Vi. Vi vi vi. Je fais des poèmes ! Certains de mes ami(e)s pensent que je suis plutôt bonne, moi je pense le contraire >.< mais en tout cas je ne cherche pas la gloire ni les compliments en faisant des poèmes, c'est juste un moyen de libérer certaines... Emotions :3 Et comme je suis généreuse je fais partager !

Ah ! L’amour !

Pourquoi tant redouter,
De prononcer à voix haute,
Ce qui alourdi le cœur et
Soulage tant de maux !

Pourquoi cette peur,
Que je vois dans tes yeux,
Prendre tant d’ampleur,
Lorsque je prononce mes vœux !

Pourquoi cette larme qui coule,
Froide comme de la glace,
Qui coule et qui coule…
Avec un cœur qui se glace ?

Pourquoi cette douleur,
Que l’on ressent lorsqu’on le dit.
Pourquoi tant de chaleur,
Avant de se dire, c’est fini.

On s’attend à ce qu’il rit,
Qu’il parte sans un regard.
Mais il s’approche, s’égare,
Puis m’embrasse, sans bruit.

Pourquoi cette soudaine joie,
Alors qu’on a tant douté ?
Pourquoi encore cette larme qui coule,
Fraîche, innocente et passionnée ?

Ce long baiser est une promesse,
D’avenir, de bonheur et de bien-être.
Trois phrases résument cet acte de tendresse :

Je t’ai aimé,
Je t’aime,
Et Je t’aimerai…

~~~~~~~~~~~~~~~

Adieu

Ton visage d’ange qui me sourit,
Tes cheveux pleins de bigoudis,
Tes yeux rieurs d’un jeune garçon,
S’attristent en voyant mon expression.
Cela me déchire le cœur,
De te voir travailler tant.
Cela me le brise en mille morceau,
Quand je te vois te forcer à sourire.
Pourquoi dois-je te dire
Une chose aussi difficile ?!
Pourquoi, ce matin-même,
J’ai reçus cette lettre ?!
Papa est au courant,
Il pleure très souvent.
Aujourd’hui est le dernier jour,
Alors je donnerais tant
Pour te voir sourire,
Comme au premier jour…
Tu es grand maintenant,
Tu devras comprendre.
Cette lettre vient du roi,
Cette missive est pour toi.
Toi qui es si jeune,
On t’enlève à moi.
J’ai fais une journée de jeun,
Tellement je manque de foi.
Mais voilà que le temps est venu…
Mon cœur bat si vite, mon souffle
Saccadé… Et toi, jeune garçon, toi
Qui me regarde, si innocent,
Je viens t’apprendre une nouvelle :
«Le roi te réclame auprès de lui.»
Moi qui te voulais une vie belle,
On t’emmène loin d’ici.
Je te donne la lettre,
Trop lâche pour te la lire.
Tu la prends et la parcours des yeux,
Puis te me regarde, ébahi.
Pourquoi vois-je des étincelles dans tes yeux ?
Où est passé ta répugnance ?
Voilà comment tu es parti…
Voilà comment tu as réagi…
Aujourd’hui, cela va faire 20 ans,
Aujourd’hui, tu as 35 ans…
On m’a dit que tu avais perdu la mémoire,
On m’a dit que tu étais mort.
C’est pourquoi, dans cette lettre,
Quelques larmes tombent doucement…
Pendant que je la dépose délicatement,
Au milieu de ses fleurs qu'autrefois,
Je m'étais sur ta tombe.

~~~~~~~~~~~~~~~

Excuse-moi…

Les mots d’excuses ne sont rien comparés à ce que je ressens,
Je pourrais t’en faire une disserte que ce ne serait pas suffisant.
La langue française n’est pas assez constructive
Pour te décrire tout mon ressenti
Quand notre amitié s’est déchirée…
Et pourtant, malgré tout ce que j’ai fais,
Malgré tout ce que j’ai dis,
Malgré tout ce que je sais,
Jamais tu ne t’es retourné
Jamais tu ne m’as regardé
Pendant que je pleurais,
Pendant que je t’appelais,
Pendant que je te criais
Ce simple mot qui pour moi,
Vaut bien plus qu’un long discours :
Excuse-moi…

~~~~~~~~~~~~~~~

Liberté

Je rêve du jour où je serai libre.
Je rêve du jour où mes chaînes
Seront détruites.

Une seule envie…
Une seule âme…
Une seule vie…

Un seul mot, une seule pensée,
Un seul être, une seule opportunité…
Je rêve de ce jour où je serais libérée.

Ce mot si doux aux oreilles,
Ce mot si envoûtant sans pareille,
Un jour viendra où je partirai.

Dire adieu est dur à faire,
Dire adieu n’est pas une mince affaire,
Et pourtant si simple à prononcer…

Quoique je fasse,
Quoique j’endure,
Quoique j’assume…

Que je prie,
Que je supplie,
Que je donne…

Rien, rien ne me sauvera,
Rien, rien ne me pardonnera,
Le néant m’emportera…

~~~~~~~~~~~~~~~

Mourir

Je marche lentement
Dans les couloirs de la Mort.
J’attends patiemment,
M’accrochant au rebord
De la vie.

J’ai attendu longtemps,
J’ai attendu jusqu’au Printemps
Que ce jour vienne,
Fatidique, avec Haine,
Sans vie.

Mais voilà le temps est venu
De te dire adieu.
Tu m’avais pourtant prévenue,
Mais je ne suis pas un Dieu.
Alors…

La douleur est mentale,
Mais je ne peux m’en soustraire.
Les secondes sont fatales…
Je ne peux en dire le contraire.
Malheur…

Ainsi, la marche est finie.
Je peux enfin respirer…
Dans une délivrance infinie,
Le rideau est tombé.
Liberté.

~~~~~~~~~~~~~~~

Je t’aime

Lorsque nous nous sommes rencontrés,
Nous n’étions que des inconnus.
Nous avons commencé à parler,
Et nous nous sommes entendus.
Aujourd’hui, cela va faire deux mois.
Deux mois que je ne regrette pas.
Je les passe à tes côtés,
Dans ton cœur et ton esprit.
Chaque jour est un conte de fée,
Un conte où j’ai beaucoup appris.
J’ai appris à te connaître,
A t’aimer tout simplement.
Depuis longtemps je n’ai ressenti
Une telle flamme envers quelqu’un.
C’est pourquoi je suis surpris
De ces instants coquins.
Tu es la première personne
Qui arrive à me supporter autant.
C’est pourquoi je frissonne,
De cet amour éclatant.
J’ai peur très souvent.
Que tu m’abandonnes.
Mais mes doutes s’envolent
Dès que tu me pardonnes.

Tant de mot pour te dire cette chose si simple.
Cette chose qui me fait frissonner et m’étreint.
Un simple mot qui résume le tout,
Sans hésitation, sans tabou…

~ Je t’aime ~

~~~~~~~~~~~~~~~

Elise

I never forgive you…

Ce jour sera peut-être le dernier
Que l’on fêtera toutes les deux…
Alors pour ton plaisir particulier,
Je t’offre ce poème si cher à mes vœux…
Tu verras, les rimes ne sont pas parfaites,
Mais pour moi rien ne compte
A part les mots que soulèvent
Mon cœur sans honte.
Cela peut paraître ridicule,
Comparé à ton cadeau…
Dix ans de disputes communes,
Sans nous mener en bateau…
Et pourtant vois-tu,
Ce jour est spécial.
Ce jour est le tien,
Ce jour t’appartiens.
Alors mon amie d’enfance,
Quelque soit les années et la distance…
Pour moi rien n’a changé…
Notre amitié restera à jamais
Plus liée que tu ne le pensais.
Peut-être partirons-nous de notre côté
Sans un regard en arrière,
Mais un jour je le sais,
Nos routes retrouveront le chemin
Qu’autrefois nous empruntions ensemble…
Pour Toujours et à Jamais,
Tu devras me supporter,
Dans ton cœur et ton esprit,
À jamais Je resterai,
Dans les méandres de ta vie,
Comme tu resteras dans la mienne.

A day… We will go back together…

~~~~~~~~~~~~~~~

Souffrance

Qu’importe quand…
Qu’importe par qui…
Qu’importe comment…
Qu’importe le moment…

Je suis destinée à souffrir.
Depuis que j’ai acquis une conscience.
Je suis destinée à souffrir.
Peu importe les circonstances.

Je suis destinée à souffrir.
Quoi qu’en dise mon entourage.
Je suis destinée à souffrir.
Emportée par ma rage…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumedefantasy.forumgratuit.org/

avatar
Nymphe innocente... Mais dangereuse ♫

Messages : 44
Points : 139
Date d'inscription : 30/03/2013
Age : 22
Localisation : In the Darkness

Feuille perso
Race: Nymphe de la Lune
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une âme pouitik ?   Ven 24 Mai - 18:52

With the Death

Au delà de la mort, le Néant.
Au delà de la douleur, le Néant.
Je me considère au-dessus de tout,
Faite entièrement de cette obscurité
Qui m'a engloutit
Il y a des années.

~~~~~~~~~~~~~~~

The true Reality

L'amour est comme un Rêve,
Merveilleux et Passionnel.
Mais un jour, il faut bien se réveiller
Et faire face à la dure réalité.

~~~~~~~~~~~~~~~

Dégénérescence

Lorsque la vie Dégénère,
Une seule envie Mourir.
Alors que c'est quand elle est belle,
Qu'il vaut mieux la Pourrir.

~~~~~~~~~~~~~~~

Mourir n°2

Mourir sous un soleil ardent...
Mourir sans aucune souffrance...
Mourir seule et inconnue,
Voilà ma mort.
Telle qu'elle est venue.

~~~~~~~~~~~~~~~

Incomprise

Un souhait de mourir,
Un souhait de souffrir.
Juste une envie de liberté,
Juste une envie de voler.
Mon destin est scellé
Par ma seule volonté.
Rien ne m’empêchera,
Quand ma vie s'éteindra
De partir au bout du monde,
Loin de cette perle ronde,
Aimée de tous
Et trahie de tous.
Ainsi je vous quitte,
Sur cette mort gratuite.

~~~~~~~~~~~~~~~

Culpabilité

Je ne me donnerai pas la mort
Pour la douleur de mon âme.
Je me donnerai la mort
Pour celui à qui j'ai fais du mal.

~~~~~~~~~~~~~~~

Un masque de mensonge

Je me donne une façade
Pour masquer mon âme.
Je dis aller bien
Des sourires à tout vient.
Mais un jour le masque tombe
Sur ma douleur féconde.
Telle une ombre elle me suite
A jamais je suis punie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumedefantasy.forumgratuit.org/

avatar
Nymphe innocente... Mais dangereuse ♫

Messages : 44
Points : 139
Date d'inscription : 30/03/2013
Age : 22
Localisation : In the Darkness

Feuille perso
Race: Nymphe de la Lune
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une âme pouitik ?   Ven 24 Mai - 18:53

Fatalité du Destin

Douleur
A jamais tu m'habites
Noirceur
Jamais tu ne me quittes
Agonie
Un son doux à minuit
Parti
Le son de mon cri

~~~~~~~~~~~~~~~

Abandon

Un coeur brisé
Ne peut être réparé.
Je vis au jour le jour
Attendant sans détour
Que la mort m'ouvre ses bras
Si jamais elle veut de moi.

~~~~~~~~~~~~~~~

Fuite & Mort

Larmes souillées
Appel désespéré
Cri de souffrance
La mort, une chance.
Sans jamais m'arrêter,
Je cours.
Perdue dans cette obscurité,
J'oublis.
Mais jamais ne m'a quittée,
L'agonie.
Pour que je n'oublis jamais
Ce froid...
Que mon corps habite,
Paria.
Ainsi soit-il...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumedefantasy.forumgratuit.org/

avatar
Nymphe innocente... Mais dangereuse ♫

Messages : 44
Points : 139
Date d'inscription : 30/03/2013
Age : 22
Localisation : In the Darkness

Feuille perso
Race: Nymphe de la Lune
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une âme pouitik ?   Ven 24 Mai - 18:55

Les tourments d’un cœur

Je te hais
Douleur à mon âme
Je te hais
Fine, telle une lame
Je te hais
Cœur souffrant
Je te hais
Cœur agonisant

Tu as planté en moi
Cet amour si brûlant
Tu l’as nourri avec joie
Pour le briser, un temps.

Il est mort
Ce cœur que tu chérissais
Tu as tord
De croire que je reviendrais
C’est fini
Cette idylle parfaite
C’est fini
A en perdre la tête.

Je te hais à en souffrir
Je t’aime à en mourir
Mon cœur s’est brisé
Mon cœur s’est envolé
A jamais tu le détiens
A jamais tu es son gardien
Seul toi peux le guérir
Seul toi peux le punir

Prisonnière de mes tourments
Seule et perdue
Sans toi, mon cœur, sans amant
Seule et pendue.

Je ne sens plus rien
Je n’entends plus rien
Le vide m’a envahit
Le vide… Même pas un cri.

Coquille vide de tout sens
A la vie comme à la mort
Triste et sans remord
Dans cette obscurité dense

Mon esprit va
Mon corps reste
Le souvenir va
L’obscurité reste.

Qui se souviendra…
De cette douleur-là ?

Let me go

Laisses-moi rêver
Rêver de ces instants
Précieux
Rêver de ces moments
Délicieux

Laisses-moi rêver
Rêver que je sois dans
Tes bras
Rêver en riant
Avec toi

Laisses-moi pleurer
Ces larmes que je hais
Traitresses
Ces larmes embrouillaient
Vengeresses

Laisses-moi pleurer
Tant que je le peux
Tant que je le veux
Ces eaux limpides
Et si divines

Laisses-moi mourir
Mourir pour toi
Mourir dans tes bras
Mourir sans émois
Mourir sans tracas…

Juste… Pardonnes-moi.

A Valentin’s Day

Si doux est ce mot,
Si ardent ce désir,
Si sucrée cette saveur,
Si magique ce baiser.

Que dire de plus beau
Pour faire plaisir,
Avec tant d’ardeur,
Sur mes lèvres fermées.

Ce jour est spécial
Ce jour m’appartient
Ce jour est crucial
Ce jour qui est tien.

Avec tant d’espoir,
Avec tant d’attente,
Avec tant d’illusion,
Avec tant d’amour…

Ici, j’attends de boire
Tes paroles latentes,
Si jeune, si bon,
Sans mœurs, sans mot.

Si paisible cet instant
Si tranquille et troublant
Si parfait et idyllique
Si doux et magique.

Doucement
Telle une ombre,
Tendrement
Sans encombre,
Tu déposes
Sans gêne aucune,
Ce doux mot
Si traire, si pur.

Joie, euphorie
Que de mot pour décrire
Cet acte, cette folie,
Que de mot pour te dire
Cette chose si simple
Qu’en ce jour m’étreinte…
Ses douces sonorités
Ses douces voluptés…
Comme un chant, un requiem,
Je viens te dire que je t’aime.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumedefantasy.forumgratuit.org/

avatar
Nymphe innocente... Mais dangereuse ♫

Messages : 44
Points : 139
Date d'inscription : 30/03/2013
Age : 22
Localisation : In the Darkness

Feuille perso
Race: Nymphe de la Lune
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une âme pouitik ?   Ven 24 Mai - 19:05

Désillusion

Que crois-tu ?
Que la vie est belle ?
Tes yeux brillent sans pareil
Tel idiot, ami superflu.

Que vois-tu ?
A travers l'hivers,
Si fou, si émerveille,
Vois-tu ses vertus ?

Qu'entends-tu ?
Sur cette plage, idyllique
Cette eau symphonique
Sur ces berges nues ?

A jamais perdu,
A jamais trompé,
Comprendras-tu
T'es erreurs passées ?

Un jour tu verras,
La vérité éclatera.
Profites aujourd'hui
cette heure, cette nuit.

Ce sera la dernière.
La plus vile et
La plus belle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumedefantasy.forumgratuit.org/

avatar
Admin

Messages : 137
Points : 206
Date d'inscription : 30/12/2012

Feuille perso
Race: Cronos : Esprit du temps
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une âme pouitik ?   Ven 24 Mai - 19:42

J'aime beaucoup, les sentiments sont brute, les mots poser dessus simple. Beaucoup de douceur, malgré certaines rimes plus noir (par exemple dans << Souffrance >>). J'admire beaucoup, je suis incapable de faire des poèmes aussi léger et agréable à lire. Sendor à aussi cette capacité (bien que ces poèmes soient souvent très sombre, les sentiments sont toujours à l’apogée, c'est une vrai palette d'émotions ces écrits... Comme ici !) , et je vous envie un peu tout les deux pour ça ; mes écrits à moi sont beaucoup plus lourd. Quoiqu'il en soit, c'est très appréciable à lire, je peux que te félicité ^^.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hoshiyo.superforum.fr

avatar
Nymphe innocente... Mais dangereuse ♫

Messages : 44
Points : 139
Date d'inscription : 30/03/2013
Age : 22
Localisation : In the Darkness

Feuille perso
Race: Nymphe de la Lune
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une âme pouitik ?   Mer 5 Juin - 16:29

Merci Sephyna :3 Il est vrai qu'ils se font rares les personnes pouvant écrire des poèmes lisibles, claires et parfois chantantes, surtout pour un public tel que nous l'avons de nos jours, avec cette belle maturité #ironie
Je suis plutôt douée pour écrire, mais toi tu es douée pour grapher Razz

Et voici deux autres oeuvres écrites récemment :

Un Océan de Noirceur

Le cœur saigne
L’esprit s’affole
Toutes logiques dégénèrent
Tout espoir s’envole.

Seule dans un monde froid
Perdue sur un chemin
Croire est devenu vain
Meurtrie dans ses bois.

Pensées dévorantes
Angoisses persistantes
Je me perds
Je me perds…

Une obscurité sans fin
Une lueur, enfin ?
Qui croire,
Qui croire ?

Questions sans réponses
L’attente d’une annonce
C’est finit
Là, tout est finit.

La douleur.
La douleur persiste
Le souvenir subsiste
L’envie existe
La peur…

Je me perds
Dans cet océan de noirceur
J’espère
Dans cet océan de douleur.

Dans l’attente d’une annonce,
D’une main bienveillante,
Dans l’attente d’une once
De bonté accueillante.

Je me perds.
Je me perds.
Croire est devenue ma Lumière
Croire est devenue ma Misère
L’espoir n’existe plus
L’espoir…

Si tôt ce matin
J’y ais repensé.
Je me suis décidée.
Calme serein…

Dans la lueur du soir,
Les pensées se font noires.
Une larme coule doucement
Debout devant l’océan.

Je ferme les yeux.
Un sourire sur mes lèvres.
Je sais ce que je veux.
Je sais ce que je dois faire.

Un pied se lève,
Le soleil se couche
Sur une trêve
Brève, mais farouche.

Doucement,
Je pose mon pied.
Doucement,
Un sanglot noyé.

Tel un ange tombé du ciel,
Tel l’ombre du soleil,
Aussi douce et belle,
Aussi fictif que réel,

Pure, sans défaut, ma colombe
Ici, ce soir, je tombe.

~~~~~~~~~~~~~

Paroles éperdues

« J’ai juste envie de partir
De ne rien ressentir

Partir dans un monde lointain
Partir dans un monde… au loin

J’ai juste envie de partir
De ne rien ressentir

A part cette délivrance infinie
Lorsque je murmure : c’est finit. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumedefantasy.forumgratuit.org/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une âme pouitik ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une âme pouitik ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hoshiyo :: Détente :: Galleries des membres-