Partagez | 
 

 Un moment étrange [PV Haruka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Nymphe innocente... Mais dangereuse ♫

Messages : 44
Points : 139
Date d'inscription : 30/03/2013
Age : 22
Localisation : In the Darkness

Feuille perso
Race: Nymphe de la Lune
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Un moment étrange [PV Haruka]   Sam 25 Mai - 18:02


La salle de repos. Ou, plus exactement, les chambres. Un côté pour les garçons, et un côté pour les filles. Le seul truc réellement dérangeant est la salle de bain commune. Non pas que je sois pudique, juste que j’aimais avoir une certaine intimité. Bref, je suis pudique. D’ailleurs, je ne vais même pas me laver dans ses douches. Je vais me purifier dans le lac, là où je médite. Là où je « dors », même si je ne dors pas. La chambre est juste là pour faire jolie, pour montrer que je suis quelqu’un d’à peu près normal. Bien que je ne le sois pas vraiment. Bref. Le soir allait bientôt tombé, et je devais aller ranger mes affaires avant d’aller me préparer pour méditer dans le jardin.

Montant les marches tranquillement, mes pensées allèrent pour mon avenir. Juvénile, je me devais d’apprendre des choses mais… Mais j’étais encore trop timide pour demander à un surveillant de me faire classe. Il le faudra bien. Et puis, de toute façon, il y a la bibliothèque. Un endroit riche en enseignement ! Mais aussi ennuyeux qu’une tombe. Non, il ne faut pas parler des morts ainsi. Certains pourraient vous entendre… Arrivant à l’étage qui m’intéresse, je m’arrête soudain. A gauche : le coin des garçons. A droite, le coin des filles. Tout droit : la salle de bain. Mais ce n’est pas cela qui me fit m’arrêter. Ce fut… Les fantômes. Y en a-t-il ici ? Je n’étais pas très rassurant. Un fantôme était un être ayant brisé le voile entre le monde des Vivants et le monde des Morts. Ce n’était pas naturel, et cela faisait carrément flippé !

Mettant cette idée de côté, je préférais me concentrer sur quelque chose de positif : j’allais bientôt pouvoir commencer mon habituel rituel de la Lune. Voilà qui me redonna un sourire éclatant, avant que je n’ouvre la porte du dortoir des filles. Là, un long couloir s’ouvre devant moi, ponctué de portes. Trois portes, pour trois chambres spacieuses. J’étais dans la dernière, la chambre n°3. Avançant lentement sur les lattes de bois, je fis en sorte de ne faire aucuns bruits. Non pas qu’il soit tard au point que des personnes dorment, juste que je n’avais pas envie d’attirer l’attention.

Ouvrant doucement ma porte, j’entrais dans ma chambre à pas de loup avant de refermer tout aussi délicatement la porte. Me retournant, je cherchais à tâtons l’interrupteur, la chambre étant plongée dans le noir. Je n’avais pas encore l’habitude de cet endroit, ainsi je me perdais très souvent quand il s’agissait d’allumer la lumière. Ridicule, je le sais, mais au moins il n’y avait personne pour me voir. Enfin… Mieux valait ne pas parler trop vite ! Car, ce n’est qu’une fois que je sentis sous mes doigts le petit interrupteur, que j’entendis le petit déclic annonciateur de la bonne nouvelle et enfin que la pièce fut éclairée d’une lumière aussi vive que le soleil, que je vis à quelques pas de là, un intrus.

Première réaction : ne pas crier. Deuxième réaction : prendre vivement un objet, quel qu’il soit. Troisième réaction : le balancer à travers la pièce pour qu’il aille rebondir sur la tête de l’intrus. Ce n’est qu’après ce petit excès de colère et de frustration à la découverte qu’une personne venait d’entrer sans mon autorisation dans MA chambre que je réalisais que c’était peut-être une nouvelle qui prenait place dans cette pièce. Mes joues se colorèrent légèrement d’une teinte rosée alors que je comprenais toute l’ampleur de ma bêtise.

« Désolée ! Vraiment désolée ! » dis-je en m’approchant, le regard peiné. « Je ne voulais pas… J’ai crus que… Tu viens « emménager » ici ? »


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumedefantasy.forumgratuit.org/

avatar
Je suis une machine qui pense comme un humain, mais qui agit comme un tank de guerre ~

Messages : 21
Points : 50
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 19

Feuille perso
Race: inconnu
Personnes rencontrées:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un moment étrange [PV Haruka]   Jeu 30 Mai - 15:11

Haruka marchait lentement dans cette salle inconnue. Tout était décoré et plutôt agréable à regarder, des meubles recouverts de draps étaient disposes sur toute la salle. Des lits, quoi. Mais bon, Haruka ne savait pas comment on appelait cela... Tout était plutôt paisible, mis à part le sentiment qu'Haruka éprouvait... Celui d'être perdu. Vous allez me dire : comment peut on se perdre dans une chambre ? Et bien devrais je vous rappeler que le pauvre androïde n'était jamais sorti de son laboratoire ou vivait un scientifique sadique et dérangé...? Disons que le jeune Haruka ne connait rien à la vie, sachant à peine différencier une fille et un garçon, et ignorant sa propre appartenance à l'un des deux sexes.
En quelque sorte, Haruka était neutre... Androgyne. Mais encore une fois, il ne connaissait pas ce mot.

Le jeune androïde marchait donc dans la chambre, se demandant comment il avait pu de retrouver là. C'est à ce moment qu'il entendit un léger bruit dans son dos.
La pièce était plongée dans l'obscurité, mais Haruka n'y faisait pas attention. Ses sens sur-développés lui permettaient de voir, au point qu'il ne s'était même pas rendu compte de la différence entre l'obscurité de la pièce et la clarté de l'extérieur.
Se retournant doucement, Haruka ne ressentît pas le besoin de faire du bruit pour manifester sa présence. Après tout, il ne savais pas comment réagir dans ce genre de situation... Lui qui n'avait rien vécu.

La lumière revint d'un coup. Haruka aperçut une personne près de la porte par laquelle il était entré. Une fille...? Un garçon...? Le jeune androïde observa le nouvel arrivant de la tête aux pieds. Il savait juste qu'une fille a des formes, et il sourit en reconnaissant que la personne devant lui était bien de la gent féminine, après avoir remarqué la poitrine et les hanches de la jeune fille. Ah, mince. Il ne fallait pas regarder le corps des filles, d'après ce qu'Haruka savait. Il avait appris de quelqu'un que cela les énervaient, généralement. Il détourna donc les yeux rapidement.

La jeune fille prit rapidement un objet et le lança sur Haruka, qui eu le réflexe de l'arrêter avec sa main, malgré la vitesse à laquelle l'objet parcourait la salle.
La fille était brune, des yeux extraordinairement bleus faisaient ressortir la pâleur de sa peau. Des yeux bleus... Comme deux d'Haruka.
Elle mît la main sur sa bouche et s'exclama :

« Désolée ! Vraiment désolée ! Je ne voulais pas… J’ai crus que… Tu viens « emménager » ici ? »

Que devais répondre Haruka ? La fille lui avait bien posé une question ? Mais Haruka ne savait pas quoi répondre. Emménager ici ? Comment ça ? S'approchant légèrement de la fille, l'androïde murmura la seule chose qu'il avait appris à dire pour se présenter :

- Je suis Haruka type 100/200, androïde crée et perfectionné par le scientifique du laboratoire numéro 342.

Haruka ne savais pas si cela répondait véritablement à la question de la fille, mais il sourit tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un moment étrange [PV Haruka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un bien étrange rêve...
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Hoshiyo :: Le pensionnat Hoshiyo :: Le 3ème étage : Dortoirs :: Coté filles-